Evénements

5O Trails pour la vie au profit de l’association Végétik

uiiuiuiuiui2

Parrainage pour les 50 trails de Régis Givron

Vous pouvez aussi verser la somme sur le compte de VEGETIK ASBL : BE90 0016 4383 3132 . Code BIC : GEBABEBB

50  trails pour la vie

Régis Givron est un sportif accompli qui pratique le trail.  Il s’agit d’un type de course à pied sur longue distance, en milieu naturel. Cette année, il est en passe d’établir un record d’endurance époustouflant en bouclant l’année 2016 avec plus de 50 trails à son actif. C’est bien simple, avec 1439 points récoltés cette année à la Trailcup de Belgique, il pulvérise le record absolu, laissant le plus proche participant à plus de 350 points de lui.

Sachant que cette performance pouvait attirer l’attention sur lui, il a décidé de donner du sens à cet exploit et d’aider une association. Le choix n’a pas été difficile : lorsqu’il était étudiant prothésiste dentaire à l’Institut Sainte-Marie de Jambes, il a rencontré un professeur fondateur d’une  ASBL opérant dans le domaine de l’alimentation durable. C’est par lui qu’il a été sensibilisé à la souffrance des animaux dans les élevages industriels et qu’il a commencé à faire le lien entre nos choix alimentaires et les problèmes environnementaux que nous connaissons tous: le réchauffement climatique, l’extinction des espèces pour ne citer qu’eux.

capturekkkkkMr Givron, pourquoi avoir choisi cette association ?

«  J’ai toujours été sensible au sort des animaux, je ne supporte pas qu’on puisse leur faire du mal. Monsieur Derzelle, notre professeur, nous a parlé des pratiques d’élevages dans la production industrielle. Cela m’a scandalisé.  J’ai été également frappé par le nombre d’animaux tués en Belgique : près de 300 millions, c’est beaucoup trop. On le sait maintenant : une consommation élevée de viande n’est pas bonne pour l’environnement et la santé. Cuisiner plusieurs fois par semaine des plats végétariens est une question de bon sens, enfin si on veut donner un avenir aux générations futures. Quand on se rend compte que 70% des terres agricoles sont mobilisées pour nourrir les animaux d’élevage et que 45% de toutes les céréales leur servent d’aliment. C’est un gaspillage terrible dans un contexte de raréfaction des ressources naturelles. »

Qu’espérez-vous enimg_9846 soutenant cette association ?

«  J’espère que cela permettra à certaines personnes de modifier leur comportement alimentaire. Il y a des tonnes d’informations sur le site de vegetik.org qui permettent de comprendre les enjeux importants  liés au problème de la surconsommation de viande. De plus, la récolte de fonds permettra à cette association qui ne fonctionne qu’avec des bénévoles de pouvoir continuer à mener ses activités et d’avoir plus de moyens d’action. »

Pensez-vous qu’il soit possible de pratiquer un sport aussi intense en mangeant peu de viande ?

 » Bien entendu. Il y a par exemple deux stars mondiales d’U-trail qui sont 100% végétaliens : Marc Olmo et Scott Jureck. Le premier à gagné deux fois l’U-trail du mont blanc, soit 167 km et 9000 mètres de dénivelés avec 2500 adversaires.  Il avait presque 60 ans, une performance incroyable. Le deuxième a gagné plusieurs fois des ultras marathons qui avaient pour cadre des zones désertiques par des chaleurs de plus de 40 degrés à l’ombre. »

Pourquoi ce besoin de courir ?

« J’ai toujours aimé la sensation que la course pouvait m’apporter. Par-dessus tout la pratique de ce sport m’a permis de traverser des épreuves difficiles. Il y a un an, j’ai failli mourir dans un accident de la route. J’ai littéralement cru que ma dernière heure était venue. Après ce traumatisme, j’ai commencé à éprouver le besoin de courir imperial-trail-depart-600x440plus souvent et plus longtemps. Ça m’a permis de trouver un équilibre et aussi de sortir de ma coquille, d’aller plus facilement vers les autres, ce qui n’a pas toujours été mon fort. Les courses se sont enchaînées et maintenant je m’aperçois que je suis tout près de réaliser une performance symbolique : terminer dans les premières places plus de 50 trails en une année. Je me suis dit que ce serait bien d’associer ce challenge à la défense d’une cause qui me semble importante. »

Que peuvent faire ceux qui veulent vous soutenir ?

 » Ils peuvent me parrainer et envoyer un don sur le compte de Végétik : il  y a un parrainage  à 10 cents par trail soit 5 euros ou pour les plus généreux , un parrainage à 50 cents ou à 1 euro qui représente respectivement un don de 25 euros et de 50 euros. Je suis déjà à 45 trails, je dois encore accomplir 5 trails  pour atteindre mon objectif. D’avance, je remercie les généreux donateurs. Qu’ils sachent que chaque centime sera utilisé pour mener à bien les projets de l’ASBL, je remercie également mon sponsor O2 max. »

capturejjj

Commentaires Facebook

Leave a Comment