Environnement

Destruction de la biodiversité

Biodiversit__animale_copie

Le rapport 2016 de « Planète vivante » réalisé par quelques ONG dont le WWF est effrayant. Il cherche à faire l’état de la biodiversité avec des chiffres actualisés. Constat : nous avons perdu 50% des animaux sauvages en 40 ans avec des prévisions  cauchemardesques pour 2020. A cette date, 2/3 des animaux auront disparu. Au moment où j’écris ces mots, The United States Fish and Wildlife Service vient d’officiellement classer les abeilles comme espèce en voie de disparition.

yttytyuyuyuyuyuOr, pour les 5 causes reconnues de la perte de biodiversité, on retrouve l’élevage en bonne place. Voyons ce qu’il en est.

1 : Modification des habitats

L’élevage est une des principales causes de changements des habitats (déforestation, destruction des forêts riveraines, drainage des zones humides), que ce soit pour le bétail directement ou pour la production d’aliments pour ce dernier. Les activités d’élevage contribuent également directement par le surpâturage et la désertification.

2 : Changement climatique

On ne développera pas ce point qui a été abordé plus haut. Le changement climatique va changer considérablement les milieux naturels et on en connaît les conséquences pour la faune.

3 : Invasions biologiques

La contribution du secteur de l’élevage aux invasions biologiques va bien au-delà de la simple introduction dans le milieu d’espèces animales destinées au bétail. Il faut également considérer les impacts indirects comme le fait que l’élevage joue un rôle majeur dans la modification des habitats qui favorisent les invasions biologiques ; ou encore le fait que des éleveurs ont intentionnellement implanté des espèces de plantes pour améliorer les pâturages. Enfin, les animaux favorisent également directement la propagation des espèces envahissantes qui vont se fixer sur eux (zoochorie) et se répandre au cours de leur trajet (transhumance par exemple).

4 : Surexploitation des ressources

Les conflits entre les éleveurs et la faune sauvage existent depuis la domestication du bétail, notamment à cause de deux phénomènes : les interactions entre la faune sauvage et la faune domestique, et la compétition pour l’accès à la nourriture et à l’eau.

5 : Pollution :

Ce point a déjà été évoqué  et est lié aux déjections de 70 milliards d’animaux d’élevage.

Commentaires Facebook

Leave a Comment