Articles et chroniques

Un soldat mercenaire australien crée une fondation contre le braconnage et devient végane.

 

Pensez à mettre les sous-titres en français

Damien Mander a trente-trois ans et a été tireur d’élite et plongeur-démineur pour l’armée australienne. Déployé en Irak, il a  supervisé la formation de plus de 700 cadets au sein d’une académie de police spéciale. Après trois ans sur la ligne de front de cette guerre, il a décidé en 2008 de raccrocher et de donner une nouvelle direction à sa vie.

1354294801000 (1)Lors d’un voyage en Afrique il a été confronté aux horreurs du braconnage ce qui l’a profondément transformé. Il a vendu tous ses biens acquis pendant 12 années de service et a fondé la Fondation Internationale Anti-Braconnage. L’organisation se concentre sur la formation des gardes forestiers, l’exploitation et l’intégration de la technologie moderne dans la conservation des espèces.

Mais la prise de conscience de Mander ne s’est pas arrêté là, il a aussi progressivement compris que ce n’était pas cohérent d’essayer d’empêcher que des braconniers arrachent les défenses de la tête d’un éléphant pour la vendre à un chinois. Pendant, qu’au même moment, lui-même se nourrit de viande et de produits animaux, y a-t-il une différence fondamentale entre ces deux actes ?1354294801000

Mander est devenue végane et a utilisé ses quelques minutes de conférence TedX pour encourager les spectateurs à réfléchir à ces incohérences. Voici un extrait de son discours « « La souffrance est la souffrance, et assassiner est assassiner, et plus la victime est sans défense plus horrible est le crime. »

 

Mander1

Commentaires Facebook

Leave a Comment