Bouche B, la première boucherie végétale de Bruxelles

1
1180

Que vous soyez végétarien, vegan, ou simplement curieux, cela n’a pas d’importance, tout le monde est convié à déguster les saucisses, rillettes et autres produits aux appellations bouchères de Bouche B. Mais ne vous laissez pas avoir, dans les assiettes ça sera des protéines végétales, légumineuses, céréales et légumes de saison. Partez à la découverte d’un univers végétal dont les produits titilleront vos papilles. Rencontre avec Sen-Rei la créatrice de la première boucherie végétale, respectueuse des animaux et de l’environnement, à Bruxelles.

Bouche B visuel

Comment est-ce que tout a commencé ?

Végétarienne depuis ses 17 ans, rien ne prédestinait Sen-Rei à la cuisine « j’ai travaillé dans la finance, puis dans la microfinance ». C’est lors d’un voyage au Nicaragua que l’idée du projet de boucherie végétale est née, « c’était très intéressant, parce que c’est un pays de viande, et j’étais partie pour travailler avec une coopérative de marchands de haricots rouges, il fallait collaborer, comprendre (et manger !) les haricots ».

De retour de voyage, l’idée commence à faire son chemin, « j’ai commencé à me demander ce que je peux faire avec le quinoa ou les haricots, je me suis rendue compte qu’il y a de nombreuses possibilités de création ». Et les créations justement, il faut les faire goûter, pour avoir l’avis des proches qui semblaient apprécier les produits, c’est pourquoi « de fil en aiguille j’ai arrêté de travailler dans la finance pour porter un projet qui correspond à mes valeurs ». Ecologie, recyclage, z