Actualités

Le nom de domaine de la société remplaçant Veviba a été détourné provisoirement vers le site Taxe on meat

dsdsdsds

Quelle surprise pour Végétik de découvrir qu’un petit malin avait acheté le domaine Qualibeef.be et l’avait redirigé sur son site Taxonmeat.be.  Par cette manœuvre cet internaute a devancé la société Veviba qui cherche à faire oublier ses déboires judiciaires.

La famille Verbist propriétaire de cette société devenue tristement célèbre pour avoir vendu de la viande avariée et triché sur l’étiquetage des viandes tente un retour en force dans ce dossier. Elle a créé une nouvelle société avec pour nouveau nom Qualibeef (là on rigole doucement tellement c’est gros). Pour éviter les critiques, ils se sont retirés du management mais ils restent les actionnaires et donc les bénéficiaires. Bref ils sont toujours à la manœuvre qu’on le veuille ou non.

De l’enfumage de première qualité, ces gens qui ont joué avec la vie de nos concitoyens et qui ont entraîné dans cette fraude massive plus de 70 employés devraient se retrouver derrière les barreaux. On devrait en plus les obliger à dédommager tous les gens qui ont souffert économiquement de ce scandale parce que là, c’est le contribuable qui va encore casquer.

Nous félicitons ce petit malin qui par cette action permet de mettre en lumière une proposition qui vient du Danemark. Vu l’impact des élevages sur l’environnement et la santé, ne devrions-nous pas taxer la viande. Après tout le tabac est bien surtaxé pour son rôle d’agent cancérogène or l’OMS a classé toutes les charcuteries dans la catégorie des cancérogènes avérés au même titre que le tabac et l’amiante et la viande rouge que vend Veviba est classée cancérogène probable (comprenez que la science a encore un léger doute)

De plus l’élevage est surreprésenté au niveau des activités agricoles de Wallonie,  80% des agriculteurs sont éleveurs et fournissent au marché intérieur de la viande à bas prix qui incite les consommateurs à en consommer quotidiennement. C’est là, une des causes de l’accroissement des maladies chroniques dans notre pays cela représente un gaspillage d’argent considérable pour la collectivité ( 1) ( Diabète de type 2 , cancer du côlon , hypertension, obésité, maladie cardiovasculaire  ).

De plus les bovins sont les premiers responsables des émissions de gaz à effet de serre liées à l’agriculture, un secteur qui envoie dans l’atmosphère plus de ces gaz que l’ensembles des moyens de transports.

Ne devons aussi parler de la pollution de l’eau et de nos poumons par les nitrates et le tableau sera complet.

Donc si on veut diminuer par deux la consommation de viande par deux comme le souhaite le conseil supérieur de la santé Belge ne devrait-t-on pas taxer la viande pour en faire un aliment occasionnel. Ou encore plus simplement cessons de subventionner ce secteur, un élevage reçoit en moyenne 30% de ses revenus des contribuables mais il faut ajouter les subventions utilisées pour aider les producteurs d’aliment pour le bétail qui représente 60% des coûts de production de l’éleveur (dans le secteur porcin).  De cette manière, les revenus des éleveurs proviennent, à quasi 50%, des contribuables qui paient aussi les dégâts des crises alimentaires, l’afsca et l’Apaq-W et une veille sanitaire de chaque instant qui nous l’avons vu à travers ce scandale ne fonctionne pas très bien.

Alors quand est-ce qu’on taxe la viande ?

  • 1 OMS/FAO, Diet, Nutrition and the prevention of chronic diseases, 2002
Commentaires Facebook
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/a/b/vegetik.org/httpd.www/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405