Articles et chroniques

« Prendre soin de soi, c’est bien. Mais sans faire souffrir, c’est encore mieux ! »

makeup_bunny2

Par Eva Snickers

De nos jours, les cosmétiques occupent une grande place dans la vie des femmes, trônant fièrement dans leur armoire de salle de bain, se faufilant dans leur sac et même parfois dans leur voiture.

Le maquillage fait ainsi partie du quotidien de la majorité des femmes occidentales. Allié fidèle de la confiance en soi, du style, du succès, de la séduction, mais surtout : conséquence majeure des diktats de la beauté moderne, qui complexent les femmes dès leur plus jeune âge et efface toute image de beauté naturelle.

Une femme moderne consacrera donc en moyenne un an et 3 mois de sa vie à se maquiller… impressionnant n’est-ce pas?

C’est là qu’il faut se rendre compte de l’importance de cet acte… et prendre en compte les conséquences qu’il peut avoir sur l’environnement ainsi que sur le bien-être animal.

Car il est bien connu que la plus grande majorité des marques de cosmétiques testent leurs produits en laboratoires sur des petits animaux, et ce sans trop se soucier du bien-être de ces derniers, dans un souci « d’évaluer la sécurité des produits cosmétiques ».

Bien heureusement, les choses évoluent, et il est désormais interdit de tester des produits cosmétiques sur les animaux en Europe (communiqué explicite publié le 21/09/2016 par la Cour de Justice de l’Union européenne).

Les prgrffgfggffggfgfioduits cosmétiques (produits d’hygiène quotidienne comme les crèmes hydratantes, dentifrices, gels douche, maquillage, etc) vendus sur le sol européen devraient donc tous être certifiés « cruelty free » et les pays qui importent devront donc se plier aux règles.

Il existe plusieurs logos, donc voici les deux principaux : celui du Leasing Bunny (à droite) et celui de PETA (à gauche).

D’autres logos peuvent également être retrouvés sur les emballages et signifient que les produits (produit fini + ingrédients) n’ont pas été testés sur les animaux, en voici quelques exemples : (liste non exhaustive)

ffgfggfgffgIl y a bien évidemment un petit bémol : celui-ci concerne les marques qui exportent leurs produits dans certains pays tels que la Chine (encore et toujours les mêmes vous nous direz), pays qui représentent de grosses parts du marché, et sont donc non négligeables pour un bon nombre de sociétés cosmétiques…

En effet, ces pays n’ont pas encore évolué à ce niveau-là, et maintiennent l’autorisation des tests sur les animaux, allant parfois même jusqu’à les rendre obligatoires !

Vous comprenez maintenant où se trouve la faille de cette victoire en faveur des animaux…

Les produits exportés en Chine se verront testés sur des animaux aux frontières, et ce, afin de répondre aux réglementations en vigueur et d’autoriser leur vente sur le territoire.

Voilà donc la raison pour laquelle certaines marques ne possèdent pas le logo… et ce ne sont pas les moins connues.

Les logos trompeurs

Néanmoins, il existe des logos « trompeurs » tels que celui de One Voice et de la Vegan Society, qui reste applicable sur les produits testés sur les animaux sur les marchés étrangers…

Il est donc réellement important de se tourner vers des marques soucieuses du respect des animaux, appliquant leurs chartes au travers le monde, sans exception au profit économique. Ces marques étant de plus en plus nombreuses, et de plus en plus abordables.

Car n’oubliez pas que c’est le consommateur, de par ses choix de consommation responsables, autant d’un point de vue sanitaire, qu’environnemental ou éthique, qui joue un rôle primordial dans les directions que prendront les industriels.
Voici un tableau récapitulatif :

tableau.blanc_
Le logo « cruelty free and vegan » reste donc celui que nous devons le plus rechercher.

En effet, en plus d’assurer un produit mondialement non testé sur les animaux, ce logo certifie une composition 100% exempte de tout ingrédient d’origine animale. Ce logo est donc le plus cohérent, car éviter des tester les produits sur des animaux est important, mais éviter de les utiliser pour fabriquer ces produits l’est encore plus…

Voici donc une liste (non exhaustive) de marques ne contenant pas de produit d’origine animale et ne testant pas ses produits sur des animaux, et ce, partout dans le monde :

– Vegan Mania (site regroupant plusieurs marques)
– Zao MakeUp
– Bo-Ho green revolution
– Green Meow
– Imwe
– Avril
– 100% pure
– Clémence & Vivien
– Obsessive Compulsive Cosmetics (OCC)
– BioEven
– Precious life
– La prédelle
– BioCoiff
– Les happycuriennes
– Oolution
– Pachamamaï
– Dessine-moi un savon
– Gaiia
– Oleassence
– Homemade cosmetics

Et une liste (non exhaustive) de marques « Cruelty Free » (donc pas forcément véganes) :

– Lavera
– Lush
– Lily Lolo (100% non testé sur les animaux, 90% Vegan)
– Dr. Hauschka
– Estée Lauder
– Nivéa
– L’Occitane
– Yves Rocher
– The Body Shop
– Léa Nature
– Aroma Zone (en ligne)
Sources

http://www.oolution.com/bloog/blog/2016/04/20/cosmetiques-la-verite-sur-les-tests-animaux/
http://www.huffingtonpost.fr/2014/03/26/trop-se-maquiller-preferences-hommes-femmes_n_5034079.html
http://www.womenology.fr/reflexions/les-femmes-et-le-maquillage-une-relation-qui-evolue-avec-les-tendances-et-avec-lage/
https://www.csa.eu/media/1171/csa-le-rapport-des-femmes-a-la-beaute.pdf
https://www.topsante.com/beaute-et-soins/soins-du-visage/maquillage/les-femmes-consacrent-un-an-et-3-mois-de-leur-vie-a-se-maquiller-23909
http://www.oolution.com/bloog/blog/2014/04/30/comparatif-labels-bio-en-cosmetiques/
http://laptitenoisette.com/2017/04/passer-aux-cosmetiques-sans-test-sur-les-animaux-cest-possible/ (liste de marques véganes/ non testées)
Alternatives des tests :
http://www.lemonde.fr/m-mode-business-of-fashion/article/2016/03/15/cosmetiques-vers-la-fin-des-tests-sur-les-animaux_4883437_4497393.html
Juridique :

Les tests de cosmétiques sur les animaux interdits en Europe


https://curia.europa.eu/jcms/upload/docs/application/pdf/2016-09/cp160105fr.pdf
http://curia.europa.eu/juris/document/document.jsf;jsessionid=9ea7d0f130d5df512252a64c4e539c0e8fb36e33d25d.e34KaxiLc3eQc40LaxqMbN4PaN0Ke0?text=&docid=183602&pageIndex=0&doclang=fr&mode=req&dir=&occ=first&part=1&cid=209659

Commentaires Facebook