Quels sont les liens entre le féminisme et le véganisme ?

0
1428
Introduction :

D’une manière générale, il n’est jamais facile de soutenir une opinion minoritaire, ni même une idée contraire à la culture dominante. Alors que d’une part les féministe ont droits aux commentaires « mais bon quand même vous n’êtes pas une de celles qui militent les seins nus ?», les végétariens doivent sans arrêt se justifier sur leur santé ou leur amour pour les animaux.

Dans notre société patriarcale, le pouvoir de l’homme sur la femme est bien ancré de même que l’habitude de manger des animaux. C’est inconscient, mais c’est comme ça, l’ordre des choses est de tuer les animaux, ainsi que de penser que les hommes sont plus forts que les femmes.

Donc, pour le comprendre et en prendre conscience il faut procéder à la déconstruction du discours dominant. Dès lors, être féministe ainsi qu’être végane revient à se dresser contre l’ordre établi, à remettre en cause toute discrimination, toute violence et oppression. vegan

Féminisme et véganisme sont alors tous deux vus comme des attaques à l’ordre naturel des choses, aux traditions, ce qui peut susciter des réactions assez violentes.

Féminisme et véganisme se rejoignent sur un point, l’un comme l’autre cherchent un idéal de justice. D’une manière générale, les mouvements féministes s’opposent à la misogynie et à la domination patriarcale (donc celle des hommes sur les femmes). Les véganes, anti-spécistes, rejettent l’exploitation animale.