L’élevage, une catastrophe écologique ?

0
1197

On peut se le demander à la lumière des récents rapports scientifiques publier par les experts de l’O.N.U. Une certitude l’humanité mange de plus en plus de viande. À l’horizon 2050, la consommation de viande et de produits animaux va doubler, d’après les estimations, la production mondiale de viande devrait doubler, passant de 229 millions de tonnes en 1999/2001 à 465 millions de tonnes en 2050, tandis que celle de lait devrait grimper de 580 à1 043 millions de tonnes.

Selon le plus récent décompte de la FAO (1), la planète abrite déjà 17 milliards de poulets, 1,8 milliard de moutons et de chèvres, 1,4 milliard de bovins, 1 milliard de cochons et 1 milliard de canards. Sans compter pintades, oies et dindes, poissons d’élevage en nombre croissant… Le monde devient, en effet, de plus en plus carnivore. Depuis les années 50, la consommation mondiale de viande aquintuplé.

Peu à peu, les élevages bucoliques d’antan, les petites fermes familiales ont été remplacés dans nos campagnes par des élevages industriels, de grands hangars bétonnés où les animaux confinés connaissent des conditions de vie misérables.L’élevage industriel qui se développe, surtout en Asie, entraîne un coût écologique de plus en plus insupportable. Ce qui amène plusieurs institutions, dont la F.A.O  (1), à pousser un cri d’a