Viande, gaspillage et pollution de l’eau

0
1785

Les ressources mondiales en eau potable sont limitées. En 2009, des ministres de 120 pays, des scientifiques et des militants écologistes, ont participé à Istanbul au Forum mondial de l’eau pour étudier les moyens de prévenir une crise de l’eau qui, selon l’ONU et le Conseil mondial de l’eau, affectera près de la moitié de la population mondiale d’ici 2030.

La pénurie d’eau potable concernera 40 % de la population mondiale. Selon le Comité des Nations Unies pour l’environnement, 25 pays africains devraient manquer d’eau d’ici les 25 prochaines années tandis que la Chine et l’Inde seraient soumises au stress hydrique.

D’ores et déjà, 70 % des ressources en eau douce sont dégradées ou polluées. 

Or environ, la moitié de la consommation d’eau potable mondiale est destinée à la production de viande et de produits laitiers. Pour exemple, on estime qu’aux États-Unis, 80 % de l’eau potable sert à l’élevage des animaux.

Selon Greenpeace, l’industrie laitière californienne à elle seule consomme autant d’eau qu’une ville de 22 millions d’humains. Pourtant, cet état souffre périodiquement de sécheresse et d’un manque d’eau pour ses habitants.  Il faut savoir que produire un kilogramme de poulet nécessite 3900 litres d’eau. En comparaison, il ne faut que 900 litres d’eau p