spot_img

Extinction Rebellion Animal proteste contre le gel de la réforme sur l’expérimentation animale

Un cimetière animal dans un hall d’ascenseur,​​​​​​ une procession mortuaire… Dans plusieurs universités belges dont celle de Liège, le collectif Extinction Rebellion Animal (XR Animal) est entré en action pour protester contre le gel de la réforme sur l’expérimentation animale. Nous dénonçons l’opacité, les mensonges et le déni de démocratie pratiqués par ces institutions.

Ce week-end, plusieurs dizaines de rebelles du collectif XR Animal ont investi les universités belges avec une cérémonie funéraire à la mémoire des 600 000 animaux torturés et tués chaque année par les chercheurs belges.

Des stèles avec des photos de souris, de chiens, de singes, de poissons, de lapins… ont été déposées dans des lieux symboliques de ces institutions. Les rebelles portant des masques d’animaux ont entamé une procession funéraire et déposé une fleur blanche sur chaque monticule de terre représentant la tombe d’un animal. Ils ont ensuite pratiqué une méditation pendant laquelle un texte a été déclamé.

À Liège, le lieu d’expérimentation sur les poissons-zèbres a été redécoré avec une affiche de deux mètres. On y voit un poisson pendu et une citation de Gandhi : “On mesure le degré de civilisation d’un peuple à la manière dont il traite ses animaux”.

Les rebelles d’XR Animal réclament que la protection animale soit représentée dans les commissions d’éthique, notamment par des scientifiques ayant une connaissance des méthodes substitutives n’utilisant pas d’animaux. Il veulent aussi que l’utilisation de ces méthodes substitutives soit encouragée par des contrôles des laboratoires et la taxation de l’expérimentation animale.

en savoir plus
Commentaires Facebook

Related Articles

Stay Connected

0FansLike
3,364FollowersFollow
19,700SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles